Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Séance type « continuité »

Séance type « continuité »

Escalader sur une structure artificielle de 15 mètres max et grimper sur une falaise dépassant parfois les 30 mètres ne requiert pas les mêmes qualités physiques :
D’une manière générale, les voies auxquelles vous êtes confronté en salle sont assez homogènes dans la difficulté, nécessitant une bonne « rési. ».
En falaise, les voies sont souvent plus longues, mais plus hétérogènes (tous les styles existent néanmoins).
Vous pouvez grimper une voie de 30 mètres en 6b avec 10 mètres dans cette difficulté, et 20 mètres dans un niveau bien inferieur.
L’objectif est donc de s‘économiser dans les portions faciles et de récupérer lors des « PME » (position de moindre effort) pour appréhender les portions difficiles avec le plus d’énergie possible.
Cette gestion de l’effort est appelée la « conti.».


Echauffement


En falaise, vous grimperez moins de voies qu’en salle, mais sur une période plus étendue (les voies sont plus longues à grimper et vous avez besoin de plus de temps pour récupérer).
Pour vous échauffer, deux voies devraient correspondre à l’effort et au temps qu’il vous faudrait pour en faire trois en salle.

Choisissiez donc deux voies, la première 4 cotations environ en dessous de votre niveau « à vue » et la deuxième 2 cotations en dessous.

Faites la première deux fois d’affilée, reposez vous quinze minutes, et faites la deuxième deux fois de suite.


Corps de séance


Choisissez un profil comparable à la falaise où vous prévoyez d’escalader plus tard (Si vous n’avez pas d’idée, prenez un mur vertical, ou légerement déversant).


Sélectionnez une voie A, une cotation en dessous de votre niveau à vue et une autre B, deux ou trois cotations en dessous.
Partez dans la voie A. Lorsque votre assureur vous le demande, au cours de votre escalade, passez sur la voie B.
Vous avez le droit d’utiliser deux prises de la voie A pour passer d’une voie à l’autre.


Régulièrement, l’assureur devra vous demander de changer de voie.
Ainsi, avant de passer dans la voie difficile, vous devrez chercher à récupérer et à lire la portion difficile à laquelle vous allez être confronté, et lorsque vous serez dans la voie dure vous devrez vous dépêcher pour atteindre le pas où votre assureur prévoit de vous faire repasser dans la voie facile.


Une fois en haut, dés-escaladez en prenant toutes les prises que vous le souhaitez (l’assureur doit donner du mou au fur et à mesure pour que le grimpeur ne soit pas bloqué par la corde).


Vous devez être capable d’escalader entre trente et quarante mètres, sans compter la désescalade.

Si vous êtes capable de faire plus, augmentez le niveau de difficulté.


Réitérez plusieurs fois l’exercice, en prenant 20 minutes de repos avant de repartir.

Contact

La Grimpe.com

Pour tout renseignement, propositions ou simplement pour dire bonjour, n'hésitez pas à nous laisser un message.

Retour